Skip to main content
logo

2024

Qu’est-ce que l’antiwokisme ?

2024-04

Le concept de « wokisme » range indistinctement sous une même dénomination des phénomènes sociopolitiques différents. Opposant les « wokistes » aux « non wokistes », cette reconfiguration binaire du paysage politique et social introduit un clivage élevant les wokistes au rang de menace. Certains vont jusqu’à utiliser le terme de « censure woke » qui, selon eux, sévit dans les institutions d’enseignement supérieur. C’est dans ce contexte que s’est tenue la journée d’étude « Anatomie de l’antiwokisme », une tentative de dissection de ce phénomène.

Voir le sommaire

Coming Honte

2024-03

La première édition du colloque Coming Honte s’est tenue du 30 novembre au 1er décembre 2023 à l’Université libre de Bruxelles (ULB). L’ambition de ces deux journées étaient d’ouvrir un vaste chantier sur cette émotion peu étudiée, malaimée, en nous intéressant plus particulièrement aux questions liées au genre, au corps et à la sexualité.

Voir le sommaire

Intervenir dans les quartiers

2024-02

Depuis près de trois décennies, la Belgique et d’autres États européens fondent le déploiement des politiques sociales sur base des territoires et des quartiers. Dans les faits, ce sont moins les catégories classiques du social (santé, logement, éducation, etc.) qui définissent les périmètres de l’action mais bien des territoires identifiés comme étant « relégués », au nom d’un principe de proximité qui permet une meilleure adéquation entre les besoins des personnes et les réponses qui y sont apportées. Ce mouvement de territorialisation des politiques sociales s’est vu assorti du développement de nouveaux dispositifs locaux (missions locales pour l’emploi, contrat de quartier, etc.) portés, pour la plupart, par des associations parapubliques. Il repose également sur la valorisation d’une participation active des citoyens des communautés locales, ainsi que sur une dimension plus transversale de l’intervention sociale qui implique le décloisonnement des secteurs (notamment entre le privé et le public) et la valorisation de partenariats locaux

Voir le sommaire

Jeux vidéo et ludification du réel

2024-01

3 milliards de joueur·euses, une économie de plus de 171 milliards d’euros, le marché des jeux vidéo génère plus de recettes que la musique et le cinéma réunis. Ce dossier interroge la ludification et la ludicisation de notre société : de l’efficacité d’apprentissage par les jeux en milieu scolaire au défi éthique de la représentation de la Shoah, de l’inquiétude des parents face aux pratiques vidéoludiques de leurs enfants, aux politiques qui accusent ces mêmes jeux vidéo de galvaniser les manifestant·es mais qui ne régulent pas la captation et la marchandisation de nos données. Doit-on rendre notre réel plus jouable ?

Voir le sommaire