Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Profession « journaliste » : brèves de parcours solitaire

Numéro 9 Septembre 2004 par Martine Simonis

septembre 2004

Le jour­na­lisme est une pro­fes­sion idéa­li­sée, sur laquelle courent beau­coup d’i­dées pré­con­çues, de sté­réo­types réduc­teurs. Les jour­na­listes pro­fes­sion­nels en Com­mu­nau­té fran­çaise forment un groupe hété­ro­gène ; ils par­tagent néan­moins une pré­oc­cu­pa­tion com­mune : l’a­mé­lio­ra­tion de leur sta­tut pro­fes­sion­nel et, par consé­quent, des condi­tions de « pro­duc­tion » de l’in­for­ma­tion. Quelques timides avan­cées ont été récem­ment engran­gées en la matière, mais le che­min reste long vers un véri­table sta­tut du jour­na­liste pro­fes­sion­nel et une prise en compte par­ta­gée par tous les acteurs — patro­naux, poli­tiques, éco­no­miques — du secteur.