Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Mouvements de jeunesse et “piliers”

Numéro 8 Août 2003 - Idées-société par Dominique Dubruille

août 2003

Véri­table école de vie, source de repères affec­tifs, moraux et sociaux, réponse à une socié­té en muta­tion où les familles sont en per­pé­tuelle trans­for­ma­tion (familles mono­pa­ren­tales, recom­po­sées…), tis­su social, lieu d’ap­par­te­nance pour les jeunes prô­nant des valeurs d’hu­ma­nisme et de soli­da­ri­té, source de signi­fi­ca­tions dif­fé­rentes selon les milieux sociaux… voi­là ce qu’au­jourd’­hui les mou­ve­ments de jeu­nesse repré­sentent dans notre socié­té. Réelle inno­va­tion péda­go­gique, l’ap­pa­ri­tion de grou­pe­ments struc­tu­rés de jeunes dans un but de diver­tis­se­ment a appor­té une nou­velle donne au pay­sage socio­cul­tu­rel belge au début du siècle passé.