Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Liberté d’enseignement : le défi de la pluralité

Numéro 10 Octobre 1998 - Enseignement-enfance par André Antoine

septembre 2008

Aujourd’­hui le cli­vage école publique — école pri­vée est rem­pla­cé par celui qui oppose le mono­pole de socia­li­sa­tion par l’É­tat et la délé­ga­tion des mis­sions édu­ca­tives à des opé­ra­teurs auto­nomes. Seuls ceux-ci sont à même de construire un pro­jet péda­go­gique mobi­li­sa­teur et non asep­ti­sé. La Com­mu­nau­té fran­çaise ne devrait pas pou­voir exer­cer un pou­voir orga­ni­sa­teur et un pou­voir nor­ma­tif. Le seul modèle sus­cep­tible de conju­guer la liber­té d’en­sei­gne­ment et la res­pon­sa­bi­li­té est celui de la sub­si­dia­ri­té et de l’ho­mo­gé­néi­sa­tion du trai­te­ment des réseaux.