Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

La proie pour l’ombre ?

Numéro 03/4 Mars-Avril 2002 par Théo Hachez

janvier 2009

La lente éro­sion, dans les faits, du rôle poli­tique du roi appa­rait, à la lec­ture de l’ar­ticle de Paul Wynants, comme une constante de l’his­toire de la Bel­gique, presque comme une tra­di­tion. De même, son champ d’ac­tion, qui se confond avec celui d’un État deve­nu fédé­ral et euro­péen, tend à se restreindre.

La lente éro­sion, dans les faits, du rôle poli­tique du roi appa­rait, à la lec­ture de l’ar­ticle de Paul Wynants, comme une constante de l’his­toire de la Bel­gique, presque comme une tra­di­tion. De même, son champ d’ac­tion, qui se confond avec celui d’un État deve­nu fédé­ral et euro­péen, tend à se restreindre.

Théo Hachez


Auteur