Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

La Geheime Feldpolizei et la radicalisation de la lutte contre la Résistance

Abo Numéro 6 Septembre 2023 - deuxième guerre gestapo guerre Résistance par Louis Fortemps Vincent Gabriel

septembre 2023

En Bel­gique occu­pée, la tris­te­ment célèbre Sipo-SD, mieux connue sous le nom de Ges­ta­po, n’est pas la seule à cau­ser des ravages dans les rangs de la Résis­tance. En effet, la Geheime Feld­po­li­zei (GFP), la police secrète de l’armée alle­mande, est pré­sente sur le sol belge dès mai 1940 et se charge de pro­té­ger la Wehr­macht de toute attaque pro­ve­nant de la popu­la­tion civile. Tout comme son homo­logue civile, la GFP fera face à la mul­ti­pli­ca­tion des mou­ve­ments de Résis­tance, qui engendre une radi­ca­li­sa­tion pro­gres­sive de son acti­vi­té répres­sive. À cet égard, l’hiver 1942 – 1943 consti­tue un véri­table tournant.

Dossier

En Bel­gique occu­pée, la tris­te­ment célèbre Sipo-SD, mieux connue sous le nom de Ges­ta­po, n’est pas la seule à cau­ser des ravages dans les rangs de la Résis­tance. En effet, la Geheime Feld­po­li­zei (GFP), la police secrète de l’armée alle­mande, est pré­sente sur le sol belge dès mai 1940 et se charge de pro­té­ger la Wehr­macht de toute attaque pro­ve­nant de la popu­la­tion civile. Tout comme son homo­logue civile, la GFP fera face à la mul­ti­pli­ca­tion des mou­ve­ments de Résis­tance, qui engendre une radi­ca­li­sa­tion pro­gres­sive de son acti­vi­té répres­sive. À cet égard, l’hiver 1942 – 1943 consti­tue un véri­table tournant.

La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Louis Fortemps


Auteur

Vincent Gabriel


Auteur

cairn

Mon panier

Votre panier contient 1 article(s)
Total à payer : 3.00

Dans votre panier

  • La Geheime Feldpolizei et la radicalisation de la lutte contre la Résistance
Voir mon panier