Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Générations féministes

Numéro 11 Novembre 2004 par Albert Bastenier

novembre 2004

Défiant la supré­ma­tie sociale mas­cu­line, le fémi­nisme contem­po­rain s’est révé­lé être l’un des mou­ve­ments sociaux par­mi les plus mar­quants du xxe siècle. Le fait d’être tra­ver­sé par des cou­rants contra­dic­toires n’empêcha pas le mou­ve­ment d’as­su­rer son uni­fi­ca­tion. Ni aux femmes, en se met­tant à défendre une repré­sen­ta­tion d’elles-mêmes affec­tant la socié­té dans son ensemble, d’en­dos­ser un rôle social inédit dans la réor­ga­ni­sa­tion des affaires humaines. Les vagues suc­ces­sives et dif­fé­ren­ciées du fémi­nisme l’ont conduit fina­le­ment vers une phase de son his­toire où se pose de manière inquiète la ques­tion de sa tran­si­tion géné­ra­tion­nelle. Comme mou­ve­ment social, le fémi­nisme a‑t-il un avenir ?