Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Crise bancaire aux États-Unis. Perspectives moroses

Abo Numéro 4 mai 2023 - banques crise bancaire crise financière États-Unis par Xavien Dupret

mai 2023

Le 10 mars 2023, la Sili­con Val­ley Bank (SVB), la banque U.S des start-ups, fait faillite au terme d’une crise de confiance et d’un bank run, soit un mou­ve­ment de panique durant lequel les clients d’une ins­ti­tu­tion ban­caire retirent leurs dépôts. Au départ des ennuis de SVB, on retrouve la crois­sance des valeurs tech­no­lo­giques et l’important flux d’investissements dans ce sec­teur. C’est ain­si que les dépôts auprès de SVB sont pas­sés de 102 à 189 mil­liards de dol­lars de 2020 à 2021. Ces liqui­di­tés ont été pla­cées dans les actifs jugés les plus sûrs à l’époque, c’est-à-dire les bons du Tré­sor alors fai­ble­ment rému­né­rés. À cette époque, la Fed, dans la fou­lée de la crise Covid, por­tait à bout de bras les mar­chés finan­ciers via le quan­ti­ta­tive easing (QE).

Le Mois

Le 10 mars 2023, la Sili­con Val­ley Bank (SVB), la banque U.S des start-ups, fait faillite au terme d’une crise de confiance et d’un bank run, soit un mou­ve­ment de panique durant lequel les clients d’une ins­ti­tu­tion ban­caire retirent leurs dépôts. Au départ des ennuis de SVB, on retrouve la crois­sance des valeurs tech­no­lo­giques et l’important flux d’investissements dans ce sec­teur. C’est ain­si que les dépôts auprès de SVB sont pas­sés de 102 à 189 mil­liards de dol­lars de 2020 à 2021. Ces liqui­di­tés ont été pla­cées dans les actifs jugés les plus sûrs à l’époque, c’est-à-dire les bons du Tré­sor alors fai­ble­ment rému­né­rés. À cette époque, la Fed, dans la fou­lée de la crise Covid, por­tait à bout de bras les mar­chés finan­ciers via le quan­ti­ta­tive easing (QE).

La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Xavien Dupret


Auteur

chercheur auprès de l’association culturelle Joseph Jacquemotte et doctorant en économie à l’université de Nancy (France)