Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Le droit à l’avortement aujourd’hui

Blog - Interférences - Église Espagne féminisme IVG Pologne radio religion par van Zeebroeck Alix

mai 2014

A l’heure où l’Espagne pour­rait voter pro­chai­ne­ment une « loi de pro­tec­tion de la vie du foe­tus et des droits de la femme enceinte » qui n’autorise désor­mais l’avortement que dans le cas d’un risque pour la san­té de la mère ou d’un viol et selon un pro­to­cole si strict (après dépôt de plainte et double examen […]

Interférences

A l’heure où l’Espagne pour­rait voter pro­chai­ne­ment une « loi de pro­tec­tion de la vie du foe­tus et des droits de la femme enceinte » qui n’autorise désor­mais l’avortement que dans le cas d’un risque pour la san­té de la mère ou d’un viol et selon un pro­to­cole si strict (après dépôt de plainte et double exa­men médi­cal obli­ga­toire) qu’il sera qua­si impos­sible, selon les pro­fes­sion­nels, d’avorter, il m’a paru inté­res­sant de réunir quelques émis­sions radio qui traitent de ce sujet et le met en pers­pec­tive. D’abord pour se remé­mo­rer le long et dif­fi­cile com­bat qui a per­mis à ce droit d’exister dans de nom­breux pays euro­péens, l’Espagne fai­sant aujourd’hui un grand bond en arrière de trois décen­nies et ensuite, par divers témoi­gnages, pour entendre com­bien la clan­des­ti­ni­té met sou­vent la vie de nom­breuses femmes en danger.

Histoire du droit à l’IVG racontée par une gynécologue militante

L’émission A voix nue sur France Culture nous per­met de com­prendre en pro­fon­deur le par­cours d’un invi­té. Répar­tie durant la semaine en 5 épi­sodes de moins de 30 minutes, cette émis­sion part de l’enfance, des influences le lun­di pour ensuite en arri­ver le plus sou­vent à des réflexions davan­tage tour­nées vers l’avenir le vendredi. 

« A seize ans, bache­lière, l’excellente élève Joëlle Bru­ne­rie-Kauff­mann décide de faire des études de méde­cine, en par­tie pour embê­ter son père. Pire, elle choi­sit la gyné­co­lo­gie. Pire encore, comme à cette époque la contra­cep­tion et l’avortement étaient inter­dits, elle s’engage pour l’une et pour l’autre, pra­ti­quant des avor­te­ments clan­des­tins. Elle le dira au cours de cette semaine d’entretiens, son enga­ge­ment fémi­niste n’était pas intel­lec­tuel, mais médi­cal (…) Elle tra­vaille acti­ve­ment à la dif­fu­sion en France de la méthode d’avortement dite Kar­man, qui rem­place le cure­tage par l’aspiration du fœtus. C’est encore aujourd’hui la méthode uti­li­sée. Après que la contra­cep­tion et l’avortement sont auto­ri­sés, Joëlle-Bru­ne­rie-Kauff­mann quitte le dis­pen­saire d’Aubervilliers et dirige le centre d’interruption volon­taire de gros­sesse de l’hôpital Antoine-Béclère, à Cla­mart. »

Un témoi­gnage pré­cieux où se mélangent des moments graves et des notes d’humour… pour entendre la lutte âpre qui a été menée, et aus­si prendre conscience du long che­min parcouru.

rnradiologo-2.gifFrance Culture – A voix nue (26/11/2012 – 28:30) — Joëlle Bru­ne­rie-Kauff­mann (1/4). La Bre­tagne catho­lique, matrice d’une com­bat­tante athée de gauche

rnradiologo-2.gifFrance Culture – A voix nue (27/11/2012 — 29:15) — Joëlle Bru­ne­rie-Kauff­mann (2/5). L’engagement féministe 

rnradiologo-2.gifFrance Culture – A voix nue (28/11/2012 — 28:49) — Joëlle Bru­ne­rie-Kauff­mann (3/5). L’installation dans la vie 

rnradiologo-2.gifFrance Culture – A voix nue (30/11/2012 — 28:24) — Joëlle Bru­ne­rie-Kauff­mann (5/5). Femmes entre elles

(Le qua­trième épi­sode de cette série est consa­cré à l’enlèvement, et à la libé­ra­tion trois ans plus tard, du jour­na­liste Jean-Paul Kauff­mann, son époux, au Liban en 1985).

Et ailleurs ? De Madrid à Varsovie, en passant par Santiago du Chili et Hanoï

L’émission Cultures monde a l’intelligence de par­tir d’un sujet et de l’observer dans dif­fé­rents pays. La pre­mière invi­tée de cette émis­sion, Chan­tal Blayo (pro­fes­seur de l’Institut d’études démo­gra­phiques de l’université Bor­deaux IV), nous expose tout d’abord les rela­tions qui existent entre la ques­tion de la fécon­di­té dans une socié­té et le droit plus ou moins éten­du à l’avortement. Elle passe ensuite en revue l’existence et la pra­tique de ce droit dans de nom­breux pays euro­péens, pour ensuite por­ter son ana­lyse sur les pays du Magh­reb. On se rend ensuite au Chi­li où, mal­gré le fait que toutes les formes d’avortement soient inter­dites et en dépit de deux cas récents par­ti­cu­liè­re­ment graves (dont une gros­sesse de mineure suite à un inceste), le débat social n’a tou­jours pas eu lieu. Et, enfin, on part en direc­tion de Hanoï pour décou­vrir que l’IVG y est pra­ti­qué sur­tout de manière sélec­tive. Un phé­no­mène nou­veau dans son accé­lé­ra­tion récente, à tel point que le Viet­nam compte aujourd’hui 112 gar­çons pour 100 filles. Des pra­tiques et des légis­la­tions très dif­fé­rentes donc qui élar­gissent notre réflexion.

rnradiologo-2.gifFrance Culture – Cultures monde (18/02/2014 – 47:10) – De la PMA à l’euthanasie, des ques­tions de vie ou de mort (2/4) – De Madrid à Pékin : l’avortement en question 

Vivre un avortement clandestin en Europe aujourd’hui

C’est le por­trait (en deux courts volets) d’une jeune polo­naise qui a du avor­ter chez elle avec des médi­ca­ments ache­tés sur Inter­net dans un pays où l’avortement est très stric­te­ment contrô­lé. Une expé­rience dou­lou­reuse, expri­mée tou­te­fois avec calme par cette étu­diante en Lettres à l’Université de Poznań.

rnradiologo-2.gifFrance Inter – I like Europe (01/03/2014 – 8:04) – Nata­lya (1) > L’avortement clandestin

rnradiologo-2.gifFrance Inter – I like Europe (08/03/2014 – 7:04) – Nata­lya (2) > L’avortement clandestin

van Zeebroeck Alix


Auteur