Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

La fureur et l’ennui du front

Blog - Interférences - Première Guerre radio par van Zeebroeck Alix

novembre 2014

Au len­de­main de la com­mé­mo­ra­tion du 11 novembre et pour pro­lon­ger le dos­sier d’août der­nier de la Revue nou­velle consa­cré à la Pre­mière guerre mon­diale, je vous pro­pose deux écoutes qui vous appor­te­ront pas tant savoirs et ana­lyses sur les faits de la Grande Guerre, qu’une approche plus intime et sen­so­rielle de ces quatre années de fureur et d’ennui.

Interférences

rnradiologo-2.gifNou­vo­son — Docu­men­taire (6:09) — Le Boyau
Cette carte sonore et visuelle pro­pose de repro­duire les bruits d’une tran­chée. Ça s’é­coute et ça se regarde donc, en deux temps peut-être. En uti­li­sant le pro­cé­dé appe­lé Wiggle 3‑D, ces pho­tos de sur­vi­vant rame­nées sur des plaques sté­réo­sco­piques ont été asso­ciées à un tra­vail de pure créa­tion sonore spa­tia­li­sée (les sons d’ar­chives de cette époque sont très rares). L’ef­fet est éton­nant et frappe l’esprit !

rnradiologo-2.gifFrance Culture — L’A­te­lier fic­tion (11 novembre 2014 — 55:00) — 14, de Jean Echenoz
L’ac­teur Domi­nique Pinon nous lit de larges extraits du roman ‘14’ de Jean Eche­noz, salué par la cri­tique lit­té­raire lors de sa sor­tie en octobre 2012 aux édi­tions de Minuit. Une lec­ture sobre pour un roman (de 124 pages seule­ment) qui l’est tout autant. Et pour­tant, cette éco­no­mie de mots révèle, par l’u­ti­li­sa­tion de détails qui pour­raient paraître ano­dins (je pense notam­ment à la scène de l’an­nonce de la gros­sesse ou celle de l’exé­cu­tion de l’un des per­son­nages), tout l’ef­froi qui a été vécu durant cette pre­mière année de guerre par cette bande de cinq très jeunes gens par­tis de leur vil­lage la fleur au fusil. À écou­ter sans être interrompu.

van Zeebroeck Alix


Auteur