Skip to main content
logo

July Robert


Auteur

July Robert est autrice et traductrice. Elle est également chroniqueuse littéraire pour divers médias belges. Elle a notamment publié Au nom des femmes. Fémonationalisme : les instrumentalisations racistes du féminisme (traduction de In the Name of Women's Rights de la chercheuse Sara Farris) aux éditions Syllepse en décembre 2021.
Considérer le genre en archives

Abo Numéro 3 Mai 2024 par July Robert Apolline Vrancken


L’écriture d’une histoire féministe de l’architecture appelle la conception et l’utilisation d’outils méthodologiques, analytiques, historiographiques et narratifs innovants afin de déstabiliser les traditionnelles et toujours actuelles classifications hégémoniques de l’histoire de l’architecture. Dans un contexte…

Les cahiers du Grif (La première revue féministe francophone) 

Abo Numéro 1 Février 2024 - féminisme liberté d'expression presse presse féminine par July Robert


Au début des années 1970, l’autrice et philosophe Françoise Collin séjourne aux États-Unis où elle découvre une nouvelle manière de vivre le féminisme au travers du mouvement Women’s Lib, des groupes de prise de conscience,…

Dialogue anti-antiwokiste

Abo Numéro 1 Février 2024 - Wokisme par Luc Malghem July Robert


Antiracisme moral contre antiracisme politique, néoféminisme, wokisme, islamogauchisme. La guerre des mots fait rage, y compris, parfois, dans le camp des progressistes où les générations ne se rencontrent pas forcément. Pour en parler, nous avons…

Impasses : vers des possibles désirables ?

Numéro 8 Décembre 2023 par July Robert Marie-Sophie du Montant


Avant que le rocher de Sisyphe ne roule une dernière fois en bas de la pente, avant de choisir le renoncement face aux impasses produites par notre société, nous avons fait le choix d’observer certains…

Coups de jeune

Abo Numéro 7 Octobre 2023 par July Robert Laurence Rosier


Il n’y a pas un jeune mais des jeunesses multiples, complexes, progressistes comme réactionnaires, pacifiques comme violentes. Elles militent dans des syndicats, elles aiment le rap mais profèrent des insultes âgistes envers Orelsan, ou prennent…