logo

Anathème


Auteur

Autrefois roi des rats, puis citoyen ordinaire du Bosquet Joyeux, Anathème s’est vite lassé de la campagne. Revenu à la ville, il pose aujourd’hui le regard lucide d’un monarque sans royaume sur un Royaume sans… enfin, sur le monde des hommes.
Son expérience du pouvoir l’incite à la sympathie pour les dirigeants et les puissants, lesquels ont bien de la peine à maintenir un semblant d’ordre dans ce monde qui va à vau-l’eau.

Une politique de diversité décomplexée

Mai 2018 - par Anathème -


Les campagnes électorales ont ceci de vivifiant qu’elles poussent les politiques à développer leur vision de la société et à communiquer à ce sujet. La constitution des listes, de son côté, permet d’intégrer au personnel politique des membres de la...

Quel criminel politique êtes-vous ?

Numéro 3 - 2018 Violence politiqueViolences - par Anathème -


Il est des violences politiques légitimes, il en est d’autres bien moins recommandables. Anathème vous aide à déterminer si vous êtes sur le droit chemin.

Le point Yapire

Mai 2018 économiejustice sociale - par Anathème -


Récemment, des chiffres relatifs aux salaires des vingt chefs de gouvernements les mieux payés de la planète ont été publiés dans la presse. C’est avec une fierté non dissimulée que nous avons appris que nous traitions bien notre Premier ministre : il...

Mort pour nous

Avril 2018 Citoyennetéjustice socialesacrifice - par Anathème -


S’il est une épreuve dans laquelle on reconnait l’humaniste, l’homme de bien, c’est celle du dépassement des apparences, pour voir un semblable dans le réprouvé, le paria, le déclassé, pour tendre la main à la loque humaine, pour accueillir la parole du « ...

Bienfaisante pauvreté

Mars 2018 action socialechômagejustice socialepauvreté - par Anathème -


Récemment, Eurostat a publié de nouveaux chiffres relatifs au chômage dont il fait l’objet, les inégalités sont vivifiantes pour l’économie. Il nous faut donc les cultiver. Or, au-delà de la bonne nouvelle de l’accroissement du champ de la menace...

Nouveaux ennemis

Mars 2018 IdentitéMaroillesvaleurs - par Anathème -


Les musulmans sapent nos valeurs occidentales. Les féministes sapent nos familles et notre identité. Les communistes et les syndicalistes sapent notre économie. Les parasites sapent la valeur-travail. Les migrants sapent notre modèle social. Nous...

Ouverture !

Mars 2018 démocratiepartis politiques - par Anathème -


C’est peu dire que le monde politique est décrié par de larges pans de la population. Une des critiques les plus entendues est celle de la particratie : les structures politiques organisées transforment les politiques en apparatchiks, elles étouffent...

Arrêtez de vous plaindre !

Janvier 2018 Société - par Anathème -


Jo Vandeurzen, ministre flamand (CD&V) du Bien-être, vient de se mettre au service d’une juste cause (de plus) soutenue par le milieu flamand des affaires : 30 dagen zonder klagen qui vous permet d’évaluer votre capacité à être positif et...

Être pauvre, ce n’est quand même pas si pénible !

Décembre 2017 charitéMédias - par Anathème -


Récemment, Francis Goffin, directeur des radios de la RTBF défendait une initiative controversée de Vivacité : « Viva for life » dont l’objectif annoncé est de venir en aide à l’enfance pauvre. Pendant une semaine, trois animateurs sont enfermés dans un cube...

Conseils à Theo

Octobre 2017 Asilemigration - par Anathème -


La politique belge en matière d’asile et d’immigration est régulièrement la cible de critiques acerbes. Évidemment, Theo Francken (N-VA), le très populaire secrétaire d’État en charge de la matière, constitue une cible de choix pour les gauchistes...

Logeons les migrants !

Octobre 2017 Asilemigration - par Anathème -


Je suis bien conscient du fait que le titre de ce billet risque de choquer mes fidèles lecteurs, qui apprécient mon pragmatisme et la fermeté de mes convictions (lesquelles, pour être fermes, n’en sont pas moins humaines, n’est-ce pas). Cependant, je...

Ça finira mal (mais pas de sitôt)

Septembre 2017 - par Anathème -


Tout ça finira mal, c’est certain. C’est certain. C’est même une constante historique : un jour les miséreux se rendent compte qu’ils sont nombreux, un jour ils n’ont plus rien à perdre, un jour ils sont le dos au mur. Alors ils sortent, pendent les...