Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Turquie. Quand laïcité et démocratie ne font pas nécessairement bon ménage

Numéro 06/7 Juin-Juillet 2007 par Pierre Vanrie

juin 2007

Les grandes mani­fes­ta­tions contre le par­ti du pou­voir AKP s’ins­crivent dans une logique d’en­cer­cle­ment du pou­voir par l’ap­pa­reil d’É­tat, qui n’en­tend pas lais­ser la majo­ri­té gou­ver­ne­men­tale, pour­tant issue des urnes, inves­tir un État dont la pré­si­dence de la Répu­blique est un sym­bole fort. Face à une mobi­li­té sociale qu’elle peine à mai­tri­ser, l’é­lite « aris­to­cra­tique », qui contrôle cet État, met en action des méca­nismes fai­sant appel à des sché­mas idéo­lo­giques sim­plistes oppo­sant les « laïques » aux « réac­tion­naires reli­gieux », pour main­te­nir son mono­pole du pouvoir.