Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Traduire sur les bouts de la langue

Abo Numéro 1 – 2023 par July Robert

février 2023

Alors que j’avais déjà la tra­duc­tion de deux livres et de nom­breux articles à mon actif, la lec­ture de Sur les bouts de la langue. Tra­duire en féministe/s est venue tota­le­ment bous­cu­ler mes pers­pec­tives dans mon tra­vail de tra­duc­tion. Cela fait plus de dix ans main­te­nant que je fais de la tra­duc­tion et au moins autant de temps que je me pense mili­tante fémi­niste tant dans ma vie pri­vée que dans mes acti­vi­tés pro­fes­sion­nelles. Cette lec­ture a été une révé­la­tion, tant sur la forme que sur le fond de ce que j’envisage comme une pra­tique de par­tage et d’ouverture au monde. 

Dossier

Alors que j’avais déjà la tra­duc­tion de deux livres et de nom­breux articles à mon actif, la lec­ture de Sur les bouts de la langue. Tra­duire en féministe/s est venue tota­le­ment bous­cu­ler mes pers­pec­tives dans mon tra­vail de tra­duc­tion. Cela fait plus de dix ans main­te­nant que je fais de la tra­duc­tion et au moins autant de temps que je me pense mili­tante fémi­niste tant dans ma vie pri­vée que dans mes acti­vi­tés pro­fes­sion­nelles. Cette lec­ture a été une révé­la­tion, tant sur la forme que sur le fond de ce que j’envisage comme une pra­tique de par­tage et d’ouverture au monde. 

La suite de cet article est réservée aux membres Premium

July Robert


Auteur

July Robert est autrice et traductrice. Elle est également chroniqueuse littéraire pour divers médias belges. Elle a notamment publié Au nom des femmes. Fémonationalisme : les instrumentalisations racistes du féminisme (traduction de In the Name of Women's Rights de la chercheuse Sara Farris) aux éditions Syllepse en décembre 2021.