logo
Lancer la vidéo

Printemps silencieux, de Rachel Carson

ABO Numéro 03 – 2022 écologiefemmescience - par July Robert -

Il y a soixante ans, Rachel Carson a été l’une des premières scientifiques à troquer les analyses et autres publications réservées à la sphère scientifique pour faire le pari de la vulgarisation.

Il y a soixante ans, Rachel Carson a été l’une des premières scientifiques à troquer les analyses et autres publications réservées à la sphère scientifique pour faire le pari de la vulgarisation. Biologiste marine de formation, elle avait acquis une certaine autonomie financière dans les années 1950 après la publication de sa « trilogie marine » (The Sea Around Us, The Edge of the Sea, Under the Sea-Wind) qui connut un énorme succès outre-Atlantique à l’époque. Forte de cette indépendance, elle a eu le courage de se lancer dans un vaste travail d’enquête et...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

July Robert


Auteur

July Robert est chroniqueuse littéraire pour divers médias belges, autrice et traductrice.
Elle a notamment publié Au nom des femmes. Fémonationalisme : les instrumentalisations racistes du féminisme (traduction de In the Name of Women’s Rights de la chercheuse Sara Farris) aux éditions Syllepse en décembre 2021. Elle est également chargée de communication à la Maison du Livre.