Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Le retrait du malentendu-alibi

Abo Numéro 8 – 2022 par Jacques Marquet

décembre 2022

En 2011, la livrai­son de juillet-aout de La Revue nou­velle consa­crait un dos­sier au consen­te­ment sexuel. Dans ce numé­ro, nous pré­sen­tions la façon dont la sexua­li­té sta­tu­taire, celle où l’interdit et le per­mis étaient fonc­tion du sta­tut des par­te­naires — seuls les rap­ports sexuels entre époux étant légi­times — cédait pro­gres­si­ve­ment le pas devant la sexua­li­té consen­tie, le consen­te­ment des par­te­naires fon­dant désor­mais la légi­ti­mi­té de toute rela­tion sexuelle[efn_note]Marquet J. (2011), « Clés pour com­prendre la sexua­li­té contem­po­raine », La Revue nou­velle, n° 7 – 8, p. 34 – 43, [/efn_note].

Dossier

En 2011, la livrai­son de juillet-aout de La Revue nou­velle consa­crait un dos­sier au consen­te­ment sexuel. Dans ce numé­ro, nous pré­sen­tions la façon dont la sexua­li­té sta­tu­taire, celle où l’interdit et le per­mis étaient fonc­tion du sta­tut des par­te­naires — seuls les rap­ports sexuels entre époux étant légi­times — cédait pro­gres­si­ve­ment le pas devant la sexua­li­té consen­tie, le consen­te­ment des par­te­naires fon­dant désor­mais la légi­ti­mi­té de toute rela­tion sexuelle[efn_note]Marquet J. (2011), « Clés pour com­prendre la sexua­li­té contem­po­raine », La Revue nou­velle, n° 7 – 8, p. 34 – 43, [/efn_note].

La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Jacques Marquet


Auteur