Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Le fédéralisme belge a‑t-il de l’avenir ?

Numéro 07/8 Juillet-Août 2006 par Deschamps

juillet 2006

Une impor­tante ques­tion d’ac­tua­li­té est l’é­vo­lu­tion de la struc­ture de l’É­tat belge : vaut-il mieux orga­ni­ser la scis­sion du pays ou main­te­nir un sys­tème fédé­ral ? La réponse à cette ques­tion dépend de l’ob­jec­tif que l’on se fixe. Du point de vue de la crois­sance éco­no­mique et de l’emploi, le fédé­ra­lisme parait plus per­for­mant que l’al­ter­na­tive, à savoir la scis­sion du pays. Le fonc­tion­ne­ment du sys­tème fédé­ral et ses résul­tats peuvent et devraient être amé­lio­rés, grâce à une plus forte res­pon­sa­bi­li­sa­tion des acteurs, et en par­ti­cu­lier des enti­tés fédérées.