Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Le devenir autre du cosplayeur

Abo Numéro 1 – 2021 - déguisement informatique jeux vidéo rôle par David Berliner

février 2021

Le cos­play, ce n’est pas à pro­pre­ment par­ler « faire l’idiot ». Cepen­dant, il se dégage de cette pra­tique quelque chose de clow­nesque, en ce com­pris dans la dimen­sion paro­dique et sub­ver­sive de la chose. Mieux encore, le cos­play inter­roge la pos­si­bi­li­té de s’approprier son iden­ti­té. Et si être soi-même, c’était être et pas­ser entre plusieurs ?

Dossier

Le cos­play, ce n’est pas à pro­pre­ment par­ler « faire l’idiot ». Cepen­dant, il se dégage de cette pra­tique quelque chose de clow­nesque, en ce com­pris dans la dimen­sion paro­dique et sub­ver­sive de la chose. Mieux encore, le cos­play inter­roge la pos­si­bi­li­té de s’approprier son iden­ti­té. Et si être soi-même, c’était être et pas­ser entre plusieurs ?

La suite de cet article est réservée aux membres Premium

David Berliner


Auteur

anthropologue, ULB