Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

La criminologie au service l’État ?

Abo Numéro 2 – 2022 - criminologie légitimité par Christophe Mincke

mars 2022

La cri­mi­no­lo­gie est cette dis­ci­pline qui n’a de sens que par rap­port à l’action de l’État et qui, au cours de son his­toire, a constam­ment hési­té entre ser­vi­li­té et cri­tique radi­cale. Quelle forme pour­rait prendre une rela­tion apai­sée entre l’État (au sens large) et les cri­mi­no­logues ? Quels sont les obs­tacles qui lui font bar­rage et les condi­tions qui la ren­draient possible ?

Dossier

La cri­mi­no­lo­gie est cette dis­ci­pline qui n’a de sens que par rap­port à l’action de l’État et qui, au cours de son his­toire, a constam­ment hési­té entre ser­vi­li­té et cri­tique radi­cale. Quelle forme pour­rait prendre une rela­tion apai­sée entre l’État (au sens large) et les cri­mi­no­logues ? Quels sont les obs­tacles qui lui font bar­rage et les condi­tions qui la ren­draient possible ?

La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Christophe Mincke


Auteur

Christophe Mincke est codirecteur de La Revue nouvelle, directeur du département de criminologie de l’Institut national de criminalistique et de criminologie et professeur à l’Université Saint-Louis à Bruxelles. Il a étudié le droit et la sociologie et s’est intéressé, à titre scientifique, au ministère public, à la médiation pénale et, aujourd’hui, à la mobilité et à ses rapports avec la prison. Au travers de ses travaux récents, il interroge notre rapport collectif au changement et la frénésie de notre époque.