Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Entre policiers et victimes, un écart qui se creuse

Abo Numéro 4 – 2022 - accueil police victimes agression par Emmanuelle Alves Da Silva

juin 2022

La police s’est à de nom­breuses reprises retrou­vée poin­tée du doigt pour son inca­pa­ci­té à prendre en charge les vic­times d’agressions racistes, homo­phobes et sexuelles. Emma­nuelle Alves Da Sil­va, cher­cheuse à Unia, explique le déca­lage qui existe entre, d’une part, ce que les vic­times attendent de la police et, d’autre part, la réa­li­té com­plexe qu’est le tra­vail poli­cier. Outre l’état des lieux qui est effec­tué dans cet article, des pistes y sont pro­po­sées pour repla­cer la mis­sion poli­cière d’assistance et de pro­tec­tion au cœur du débat.

Dossier

La police s’est à de nom­breuses reprises retrou­vée poin­tée du doigt pour son inca­pa­ci­té à prendre en charge les vic­times d’agressions racistes, homo­phobes et sexuelles. Emma­nuelle Alves Da Sil­va, cher­cheuse à Unia, explique le déca­lage qui existe entre, d’une part, ce que les vic­times attendent de la police et, d’autre part, la réa­li­té com­plexe qu’est le tra­vail poli­cier. Outre l’état des lieux qui est effec­tué dans cet article, des pistes y sont pro­po­sées pour repla­cer la mis­sion poli­cière d’assistance et de pro­tec­tion au cœur du débat.

La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Emmanuelle Alves Da Silva


Auteur

collaboratrice du service Accompagnement et Formation d’Unia, en charge des collaborations avec la police intégrée, Emmanuelle.AlvesDaSilva@unia.be
cairn

Mon panier

Votre panier contient 1 article(s)
Total à payer : 3.00

Dans votre panier

  • Entre policiers et victimes, un écart qui se creuse
Voir mon panier