Skip to main content
logo
Lancer la vidéo

Corolles postdiluviennes

Numéro 8 – 2022 par Ali Touré

décembre 2022

Corolles post­di­lu­viennes Eh bien pour finir, Il n’aura suf­fi que d’un souffle Pour te perdre dans l’éternité. Il n’aura suf­fi que d’un espoir sans fin, Pour ne jamais te retrou­ver. Il n’aura suf­fi que d’un pro­fond som­meil, Pour ne jamais te réveiller. Elle semble loin désor­mais. Elle est ailleurs. Les ornières n’en sont plus, les larmes non […]

Italique

Corolles postdiluviennes

Eh bien pour finir,
Il n’aura suf­fi que d’un souffle
Pour te perdre dans l’éternité.
Il n’aura suf­fi que d’un espoir sans fin,
Pour ne jamais te retrouver.
Il n’aura suf­fi que d’un pro­fond sommeil,
Pour ne jamais te réveiller.

Elle semble loin désormais.
Elle est ailleurs.
Les ornières n’en sont plus, les larmes non plus d’ailleurs.

Et moi, sou­vent, je vais, sub­mer­gé, comme une épave,
T’attendre mélan­co­li­que­ment joyeux
Là où je ne te trou­ve­rai pas.
Au moment où tu n’y seras pas.

Car hélas, tu es pas­sé de vie à trépas.

Ali Touré


Auteur

Ali Touré est bachelier en langues et lettres romanes et en philosopie. Sensible au monde qui l’entoure, il a toujours été fasciné par l’art, les mots, les histoires et le sublime.